Tout ce que vous devez savoir sur les blettes – Hors Normes

Tout ce que vous devez savoir sur les blettes

Nous sommes au cœur de la saison des blettes (de juin à novembre), c'est donc le moment idéal pour profiter de tous les bienfaits de ce légume délicieux !  

Les blettes font partie de la famille des chénopodiacées, celle qui regroupe aussi les betteraves et les épinards. Très pauvre en calories (20 kcal/100 g), la blette est l’un des légumes les plus riches en fibres et en minéraux. Elle contient une bonne dose de calcium, de potassium, de phosphore et de fer, mais aussi des vitamines essentielles comme la vitamine K, la vitamine B et la provitamine A Béta-carotène.


Mais quels sont ses principaux bénéfices et pourquoi en manger ? 

• On retrouve de la glutamine dans les blettes, il s'agit d'un acide aminé qui permet de freiner le vieillissement cellulaire et de régénérer les cellules de l'organisme. La richesse en antioxydants des bêta-carotènes va vous aider à entretenir l'ensemble des tissus de votre corps mais plus précisément les pigments des bâtonnets de la rétine et vous aider à conserver une bonne vue au fil des années. 

• Le potassium étant présent en bonne quantité, il va permettre d'aider à réguler la tension artérielle et sera donc un allié dans la prévention des maladies cardio-vasculaires.

• Apporté en quantité suffisante, le fer permet de transporter l'oxygène dans le corps de façon équitable et efficace. Les blettes en sont riches et leur consommation vous permettra d'éviter les anémies.


Les meilleurs façons de les cuisiner :

Les blettes peuvent se préparer seules et simplement comme être utilisées dans une multitude de recettes. Voici quelques idées rapides que vous pouvez essayer avec vos blettes : 

A la poêle : faites-les simplement revenir à la poêle avec un filet d’huile d’olive. Une fois cuites, elles peuvent agrémenter une omelette avec des petits oignons émincés. Ce sont également de bons alliées des farces à cannellonis ou à légumes.

A l’eau, à la vapeur ou en gratin : vous pouvez les cuir seules très facilement à l'eau (3 min pour les feuilles et 10 pour les côtes) ou à la valeur (10 min). Puis, vous pouvez les savourer seules ou bien les cuisiner en gratin avec un appareil à base de crème liquide, lait, œufs, sel, poivre, muscade. Pour les gourmands, on peut parsemer la préparation de gruyère et enfourner à 180 °C une trentaine de minutes.

En purée: une fois les côtes découpées en tronçons et épluchées, faites-les cuire à la vapeur avec des petites pommes de terre. Il ne reste plus qu’à mouliner le tout avec une pointe de crème fraîche... Et toute la famille va adorer   !

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés