Tout savoir sur la "gelée noire" qui a frappé nos producteurs bio

gelée noire france 

Qu'est-ce que la "gelée noire" ?

La gelée noire se produit lorsqu’une masse d’air froid, très sec, se répand, occasionnant une baisse de température de plusieurs degrés en quelques minutes et en pleine nuit. 
Lorsqu’elle arrive au printemps, alors que les bourgeons sont déjà formés, l’eau qui compose ceux-ci à 90% gèle presque instantanément et détruit irrémédiablement le bourgeon.

Comment cela a-t-il affecté les agriculteurs français cette année ?

Au début du mois d’avril, il y a eu une gelée noire qui a “grillé” les récoltes des agriculteurs presque partout. Par malchance, ce brutal coup de froid succède à une période de chaleur exceptionnelle à cette saison, qui avait accélérée la sortie des bourgeons. Dans de nombreux départements, le froid a atteint des niveaux jamais vus en avril depuis plus d’un siècle.

Quelles régions ont été touchées ?

Plus de 95 % du pays est concerné par ces destructions. Dans des régions aussi variées que le Nord, l’Île-de-France, toute la vallée du Rhône, la Gironde, l’Aude ou l’Hérault, certaines exploitations ont vu leur future récolte détruite à 100 %. 

Qu'est-ce que cela signifie pour l'avenir ?

Au-delà des aides ponctuelles pour permettre aux agriculteurs de tenir le choc, plusieurs experts pointent le fait que ces accidents climatiques ne sont plus exceptionnels mais deviennent récurrents. Ils estiment donc qu’il va falloir par exemple aider les vignerons à s’adapter à ces changements, à travers des investissements très lourds contre les aléas climatiques.

A court terme, cette gelée pourrait entrainer la faillite d’exploitations, car nombre d’agriculteurs n’ont pas les moyens d’assurer leur récolte...

 

p.s. : de notre côté, Manon est en lien direct avec nos producteurs partenaires pour voir comment nous pourrions les aider à valoriser certains produits dont la qualité n'a pas été affectée, mais esthétiquement touchés :)

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés